Single Blog Title

This is a single blog caption
10 Avr 2017

Quand la génétique illustre les principes de la systémique…

/
Commentaires0

CAMPUS, la revue scientifique de l’Université de Genève, vient de publier un passionnant dossier sur la génétique. http://www.unige.ch/campus/campus128
Dans le premier article (http://www.unige.ch/campus/campus128/dossier1/) le professeur Denis Duboule, relate comment la pensée sur la génétique a évolué du déterminisme cartésien des années 70 (un gène pour fabriquer les cornes de la vache) à une perception systémique vertigineuse : tout est interdépendant de tout ! Et tous les êtres vivants animaux ont les mêmes gènes : « Au milieu des années 1970, durant mes études, on pensait encore que les animaux possédaient des gènes propres : l’éléphant avait un gène de la trompe, la vache celui des cornes, etc. Dans les dix ans qui suivent, on s’est aperçu que tous les animaux, qu’il s’agisse des mouches, des souris ou des humains, possèdent en réalité les mêmes gènes. Cela signifie que ces derniers, même identiques, peuvent fabriquer des formes de vie très différentes »

Nous n’allons pas paraphraser ce contenu, mais plutôt encourager sa diffusion et sa lecture, pour le plus grand plaisir de tous ceux qui s’intéressent aux propriétés des systèmes.

En guise de conclusion à ce bref article pour partager ce dossier, nous ne résistons pas au plaisir de vous citer un bel exemple d’équifinalité (voir l’article  « l’ADN, un fil à remonter le temps » (http://www.unige.ch/campus/campus128/dossier3/)
« …« À partir du profil génétique d’un unique individu, on peut donc reconstituer plusieurs histoires qui sont différentes, précise la chercheuse genevoise (Alicia Sanchez Mazas). À l’inverse, une histoire semblable peut être racontée à propos de deux individus qui n’ont pas le même profil génétique. » »

Suivre
linkedinrsslinkedinrss
Partager
linkedinlinkedin

Laisser un commentaire